Rénovation énergétique d’un logement : un choix stratégique pour le budget ?

Rénovation énergétique d’un logement : un choix stratégique pour le budget ?

Un logement, lors de sa construction, est en théorie pensé pour être efficace d’un point de vue énergétique. Cela signifie que les matériaux et les aménagements prévus permettent de maintenir une qualité de l’air agréable à l’intérieur, et d’éviter les déperditions d’énergie (humidité, air chaud qui s’échappe de l’intérieur vers l’extérieur, air froid qui rentre, etc…).

octobre 2023

5 min

On parle d’efficacité énergétique. Lorsque le logement n’est pas optimisé, cela entraîne d’une part une perte de confort, d'autre part une consommation excessive d’énergie et donc des factures conséquentes.

Il peut donc être stratégique de prévoir des travaux. Regardons maintenant plus précisément la notion de coût et de budget, un élément clé pour entreprendre ce type de démarche.

5 éléments clés pour prendre la mesure du coût de la rénovation énergétique

Le coût d'un projet de rénovation énergétique est très variable, de 30% à 50%, en fonction de plusieurs facteurs. Exemples :

  • Etat initial du logement
  • Niveau de performance énergétique souhaité
  • Localisation du bien
  • Prestataire choisi pour réaliser les travaux
  • Difficultés rencontrées sur place (particularités du logement, des matériaux,, etc.)

Bon à savoir : La facture peut donc largement varier selon tous ces points. Avant de vous lancer, notre premier conseil est de faire un plan global des travaux que vous avez envie de faire, du budget nécessaire pour l’ensemble, des aides et subventions éventuelles. Pensez à prévoir une enveloppe un peu plus large afin de pouvoir être flexible en cas de problème. Une fois tous ces points clarifiés, vous pourrez avancer sereinement.

Quel est le coût moyen des travaux de rénovation énergétique en France ?

Il existe de nombreuses études sur le sujet, avec des résultats très différents. Nous tenons à le préciser ici, nous allons vous donner quelques chiffres pour vous donner une échelle, mais pensez à toujours demander des devis pour préciser les coûts pour votre projet.

En France, on estime qu’en moyenne le coût moyen des travaux de rénovation énergétique se situe entre 200 et 450 euros le m² (wattvalue.fr).

Ouvrez votre compte bancaire écologique
Envie d'un compte qui agisse pour l'alimentation durable et la transition écologique ?

Optez pour l'alternative éthique numéro 1 et ouvrez votre compte chez helios

ouvrir mon compte

Zoom sur les 3 principaux types de travaux de rénovation énergétique

Quand on parle de rénovation énergétique d’un bâtiment (appartement, maison, immeuble, etc…), on cible en général 3 sujets précis. Explications.

L'isolation thermique

C’est le principal levier pour améliorer la performance énergétique d’un logement.

En effet, une bonne isolation permettrait de réduire la consommation énergétique d’environ 25%. Les travaux d'isolation peuvent concerner différents postes ( murs, planchers, combles, fenêtres).

Voici les coûts moyens pour chaque type d'isolation :

  • Planchers bas et sous-sols : 30 à 50 euros le m²
  • Combles perdus : 20 à 35 euros le m²
  • Combles aménagés par l'intérieur : 40 à 80 euros le m²
  • Combles aménagés par l'extérieur : 90 à 250 euros le m²
  • Murs par l'intérieur : 40 à 80 euros le m²
  • Murs par l'extérieur : 100 à 180 euros le m²
  • Remplacement des fenêtres : 6 000 à 8 000 euros pour un logement type de 100 m²

Bon à savoir : On le souligne à nouveau mais tous ces prix sont à prendre avec des pincettes. Ils peuvent largement varier selon le contexte (type de logement, prestataire, emplacement, etc…). Pensez à toujours demander des devis et vous renseigner en amont de la réalisation de travaux.

Le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire

Les systèmes de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire sont également essentiels pour améliorer la performance énergétique de votre logement.

Voici un aperçu des coûts moyens pour différents types d'équipements :

  • Chaudière à bois : environ 10 000 €
  • Chaudière "basse température" fioul ou gaz naturel : entre 3 000 et 7 000 €
  • Chaudière "à condensation" fioul ou gaz naturel : entre 4 000 et 8 000 €
  • Chauffages électriques radiants : entre 300 et 2 000 €
  • Pompe à chaleur aérothermique (air-air ou air-eau) : environ 10 000 €
  • Pompe à chaleur géothermique : environ 18 000 €
  • Chauffe-eau solaire ou thermodynamique : entre 3 500 et 5 000 €

Les énergies renouvelables

L'installation d'équipements fonctionnant à partir d'énergies renouvelables (bois, solaire, géothermie, etc.) peut permettre de réduire drastiquement le coût de la consommation d'énergie. C’est aussi une façon de rendre un logement plus respectueux de l'environnement.

Voici les coûts moyens pour différents types d'équipement :

Quelles aides financières pour la rénovation énergétique d’un logement ?

L’Etat a mis en place de nombreuses aides et subventions.

Le but ? Encourager les particuliers à réaliser des travaux et réduire ainsi la consommation d’énergie à l’échelle nationale. C’est également une façon d’aider les ménages dans l’optimisation de leur budget, en leur offrant la possibilité de réduire les coûts liés à l’énergie sur le long terme.

Pourtant, cela implique généralement un coût de travaux conséquent au début. Les aides sont là pour ça, pour donner un coup de pouce.

Voici quelques exemples des dispositifs existants actuellement :

  • TVA réduite à 5,5% pour les travaux réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)
  • Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique (CITE), permettant de déduire de vos impôts 30% des dépenses liées aux travaux effectués par un RGE
  • Eco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), finançant jusqu'à 30 000 € du montant des rénovations réalisées par un artisan RGE
  • Certificats d'économies d'énergie : finançant jusqu'à 20% du prix des travaux réalisés par un professionnel RGE
  • Aides de l'ANAH et les primes d'énergie, réservées aux foyers les plus modestes
  • Dispositifs spécifiques mis en place par les collectivités territoriales

Bon à savoir : N’hésitez pas à consulter la page du gouvernement dédiée au sujet, elle répertorie une bonne partie des aides mises en place.

Pour aller + loin : Comment trouver les fonds pour financer la transition énergétique ?

Vers davantage d’aides demain ?

L’enjeu est vaste, le nombre de logements à rénover considérable.

Aujourd’hui, de nombreuses voix s’élèvent pour demander davantage de dispositifs. En effet, les travaux à entreprendre sont souvent trop coûteux pour pouvoir être réalisés par les ménages avec les revenus les plus modestes. Pourtant, ce sont les premiers touchés par l’augmentation des coûts de l’énergie. La bonne nouvelle ? Le sujet est partout. Les choses bougent.

Il y a de fortes chances pour qu’à l’avenir d’autres dispositifs soient déployés. Envie de prévoir des travaux dans votre logement ? Pensez à suivre les actualités.

💡Pour aller + loin : La maison éco responsable : qu'est ce que c'est ?

Sources :
WattValue: "Combien coûtent les travaux de rénovation énergétique?"
Mon Expert Rénovation: "Pompe à chaleur : vraiment économique ?"
L'énergie tout compris: "Installer ou changer une pompe à chaleur géothermique"
Quelle Energie: "Chaudière bois : 6 affirmations qui prouvent qu’elle a tout bon"
Quelle Energie: "Chauffe-eau solaire : tout savoir | Quelle Énergie"
Ministère de l'Economie et des Finances: "Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendre"

Convaincu ? Rejoignez-nous en 8 minutes

  • Inscription en 8 minutes

    Ouvrez votre compte directement dans notre app mobile

  • Confirmez votre identité

    Photographiez votre passeport ou carte d'identité européens en cours de validité

  • Votre compte est validé

    Votre pouvez utiliser votre RIB et votre carte virtuelle immédiatement

  • Vous recevez votre carte gratuitement

    Chez vous en 5 jours ouvrés