Pollution des océans : Un Danger pour la Biodiversité Marine et les Écosystèmes

Pollution des océans : Un Danger pour la Biodiversité Marine et les Écosystèmes

Les océans, c’est 70% de notre planète. C’est aussi 97% de l'eau disponible. Les océans sont des espaces qui abritent une biodiversité marine exceptionnelle et jouent un rôle vital dans le maintien de l'équilibre environnemental. Cependant, ces écosystèmes marins essentiels sont menacés par la pollution des océans.

septembre 2023

11 min

Cette dernière vient de plusieurs choses : la mauvaise gestion des déchets humains, le rejet massif de substances toxiques par les industries (agriculture, agroalimentaire, etc…), la surpêche (et particulièrement la pêche en eaux profondes).

La pollution des océans se manifeste de différentes façons, allant de l'ingestion de déchets par les animaux marins à la prolifération d'espèces nuisibles. Les déchets plastiques sont particulièrement préoccupants, avec l'équivalent d'un camion déversé dans les mers chaque minute, allant jusqu'à former ce qu'on nomme "Le 7e continent".

En plus de cela, les rejets de pétrole par les navires et les filets de pêche abandonnés en mer piègent la faune marine de manière récurrente.

💡Le saviez-vous ?

Il existe ce que l’on appelle l’océan Austral. En effet, le mardi 8 juin 2021, les cartographes de la National Geographic Society (NGS, organisation américaine à but non lucratif qui édite le magazine National Geographic) ont annoncé que le courant rapide qui entourait l’Antarctique constituait une particularité des eaux de cette région. Selon eux, cela mérite donc de lui donner son propre nom, l’océan austral.

5 informations clés sur les océans

  • Les océans abritent plus de 80% de la biodiversité mondiale
  • Chaque minute, ce sont près de cinq millions de poissons qui sont pêchés dans le monde, dont 40% sont des prises dites « accidentelles »
  • Les filets de pêche représentant près de la moitié du continent plastique du Pacifique Nord (alors que les pailles en plastique ne représentent qu’à peine 0,03% des déchets marins)
  • Le niveau moyen a augmenté de 23 cm depuis 1880 (et de 7,5 cm ces 25 dernières années)
  • Plus de 200 millions d’individus sur la planète travaillent dans les activités de pêche maritime, selon l’ONU. Environ 97 % des pêcheurs habitent les pays en développement, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).
Envie d'un compte bancaire qui finance le recyclage plastique ?

Optez pour l'alternative durable numéro 1 et ouvrez votre compte chez helios

ouvrir un compte

Pourquoi parle-t-on souvent de septième continent ?

Le 7e continent a été découvert par Charles Moore en 1997. A l'époque, il estimait que cela représentait plus de 300 000 déchets au kilomètre carré.

C’est le nom donné à cet énorme amas de déchets flottant se baladant depuis des années au milieu de l’océan Pacifique. Pour être plus précis, ce “continent” est composé d’une multitude de macro déchets, dispersés sur de grandes distances, plusieurs dizaines de kilomètres, mais aussi d’une multitude de microfragments flottant dans une colonne d’eau.

Les experts estiment que chaque année, ce sont entre 8 et 10 millions de tonnes de déchets qui se retrouvent déversés dans les océans, en grande partie par les rivières. Or, notre consommation de plastique et la pollution tendent à augmenter encore aujourd’hui. C’est donc un sujet à prendre au sérieux si l’on veut préserver ces espaces dans les années à venir.

Ocean Cleanup

Aperçu d’une opération de test réalisée par Ocean Cleanup pour essayer de trouver un système permettant de nettoyer les océans, sans impacter la biodiversité.

6 causes de la pollution des océans

La pollution des océans est un problème complexe, qui repose sur plusieurs facteurs. Déchets plastiques, eaux usées, pétrole, pesticides et autres produits chimiques, exploitation minière des océans (et pêche en eau profonde) ou encore ruissellement terrestre. Zoom sur ces différents phénomènes, pour en comprendre les enjeux.

Les déchets plastiques

C’est une des principales préoccupations en matière de pollution des océans.

Il y a les déchets visibles à l'œil nu, ceux qui sont volumineux (filets de pêches, pailles, etc…). Il y a aussi et surtout les particules de plastique (résultant de la dégradation du plastique par le sel et l’effet du soleil) dont le diamètre est en dessous de 5 millimètres. Ces fragments peuvent, pour certains, rester jusqu’à plus de 1000 ans dans le milieu marin. Autrement dit ? Ils ont une durée de vie extrêmement longue. Par ailleurs, ces particules se retrouvent en suspension au niveau de la surface et jusqu’à 10 mètres de profondeur.

Elles sont ingérées par les animaux marins, souvent confondues avec du plancton. Les conséquences sont impressionnantes, comme par exemple avec ce cachalot retrouvé sur une plage de Sardaigne. Après analyse par les experts pour comprendre sa mort, ils se sont rendu compte que son estomac était rempli de plastiques. Pour être plus précis, il y avait plus de 22 kilos de déchets logés dans son ventre. Et les cas comme celui-ci se multiplient.

Les eaux usées

L’eau usée, c’est l’eau qui a été souillée à un usage humain (toilettes, ménage, cuisine, usines et industries. Elle a ainsi été polluée et a de grandes chances de contenir des polluants physiques, chimiques ou biologiques (détergents, phosphates, métaux lourds, micro plastiques, etc…).

Ce n’est pas problématique si cette eau est nettoyée avant d’être introduite dans l’environnement, mais ce n’est pas toujours le cas. Lorsque cette eau n’est pas nettoyée, cela impacte alors largement la faune et de la flore marines. Cela peut également être un risque sanitaire pour l’homme.

💡Pour aller + loin : Découvrez le financement helios de Montpellier assainissement pour dépolluer les eaux usées de la ville

Le pétrole

L'industrie pétrolière contribue également à la pollution des océans.

D’une part, c’est elle qui permet de créer tous ces plastiques, qui se retrouvent en bout de chaîne dans l’environnement. Ensuite, en théorie, il n’y a pas d’impact à l’extraction. En revanche, ce qui est problématique, c’est en cas de problème, ce qui n’est pas si rare.

Marées noires causées par les déversements de pétrole, collisions entre navires, accidents lors du transport du pétrole… dans ces cas-là, les conséquences sont catastrophiques. Cela dégrade l’ensemble de l'écosystème proche via l'asphyxie du milieu, puis la destruction des fonds marins et de l'habitat de nombreux animaux. On a tous vu des photos des conséquences d’une marée noire.

Les pesticides

Les pesticides sont majoritairement utilisés dans l'agriculture et l'industrie.

Le problème ? Ils peuvent venir contaminer les sols et se retrouver ensuite directement dans les cours d'eau avant de terminer leur course dans les océans. Ces produits sont hautement nocifs. Ils affectent aussi bien l’homme que les animaux marins et viennent alors perturber l’ensemble de la chaîne alimentaire.

Autre enjeu, les pesticides, répandus en grande quantité, peuvent également modifier le pH de l'eau, compromettant la survie de nombreux organismes marins.

L'Exploitation Minière des Océans (aka le deap sea mining)

L'exploitation minière en eaux profondes est une autre source de pollution des océans.

On en est encore au début mais de nombreuses industries et acteurs s’intéressent au sujet. En effet, on arrive au bout des stocks de certaines substances sur terre, alors ils voient une nouvelle opportunité au fond des océans. Cobalt, zinc, argent, or, cuivre… On pourrait y trouver de nombreux matériaux essentiels aux industries actuelles et celles nécessaires à la transition énergétique (de quoi fabriquer les batteries électriques, les éoliennes, etc…).

Malheureusement, nous connaissons encore très peu ces fameux fonds marins, ce qu’ils abritent, et les conséquences que ces exploitations pourraient avoir. Il est donc important de privilégier avant tout la recherche et la protection de ces espaces. De nombreuses associations et nombreux militants œuvrent en ce sens.

Le ruissellement terrestre

C’est un sujet plus rare et moins souvent évoqué. Il est pourtant important de le connaître.

Ce phénomène est causé par les fortes pluies et inondations. La conséquence ? Le transport de résidus d'engrais, pesticides, fibres synthétiques et débris de caoutchouc des pneus dans les cours d'eau, qui se déversent ensuite dans les océans.

Ce ruissellement contribue à la pollution de l'eau et a un impact néfaste sur la vie marine.

💡Bon à savoir : Il existe ce que l’on appelle un coefficient de ruissellement. Ce dernier permet d’avoir un indicateur, un peu comme pour les tremblements de terre ou les tornades. Le coefficient de ruissellement (Cr) correspond au rapport entre la pluie nette (hauteur d'eau ruisselée à la sortie d'une surface considérée) et la pluie brute (hauteur d'eau précipitée). Cela permet ainsi de comprendre l’ampleur du phénomène.

Un documentaire pour aller plus loin sur le sujet

Chez helios, on aime se documenter sur tous les sujets environnementaux. Podcasts, livres, interviews, documentaire… En voilà justement un qui nous a particulièrement marqué : Seaspiracy.

Dans la lignée de Cowspiracy (un documentaire édifiant sur l'élevage intensif), celui-ci se concentre sur les dommages causés par les humains sur la vie marine. On y parle de la pêche, mais pas que. On y découvre une large panoplie de sujets, trop peu souvent évoqués et pourtant essentiels (l’esclavage existant dans ce métier, l’enjeu de survie pour les petits pêcheurs, la disparition de certaines espaces, les pirates, etc…).

2h21 minutes passionnantes, que l’on vous recommande les yeux fermés. À retrouver sur Netflix.

Seaspiracy documentaire Netflix

Quelles sont les conséquences de la pollution des océans ?

La biodiversité marine est directement impactée.

Les écosystèmes sont perturbés (parfois avec un point de non retour), certaines espèces se blessent, tombent malades, voire disparaissent. L’ensemble de la chaîne alimentaire est touchée.

Il y a également des conséquences économiques. Des millions de personnes à travers le monde dépendent des océans. Les secteurs qui dépendent des ressources marines (pêche, tourisme côtier, etc…à subissent des pertes financières importantes. Cela représenterait entre 259 et 695 millions d’euros selon les données du Parlement Européen.

Enfin, les déchets plastiques représentent un gaspillage économique, avec seulement 5% de la valeur des contenants en plastique qui sont récupérés et recyclés.

Top 10 des déchets retrouvés sur les plages

On l’a évoqué plus haut, la majorité des déchets arrivent dans l’eau et les océans parce qu’ils n’ont pas été triés, jetés, et recyclés correctement en amont. Et il y a un contexte où les humains laissent particulièrement de déchets : les plages. Aperçu des 10 déchets que l’on retrouve le plus :

  • Bouteilles d’eau (en plastique à usage unique)
  • Filtres de cigarette
  • Cotons-tiges
  • Paquets de chips et papiers d’emballages de bonbons
  • Serviettes hygiéniques et tampons
  • Sacs plastiques
  • Couverts et pailles
  • Gobelets et couvercles
  • Ballons et tiges à ballons
  • Contenants pour la nourriture

Que des choses qui peuvent être évitées facilement.

Quelles mesures sont mises en place pour lutter contre la pollution des océans ?

Dans le monde

Des mesures sont prises pour lutter contre la pollution des océans.

  • Interdiction des plastiques à usage unique (couverts, cotons-tiges, sacs plastiques, etc…)
  • Le principe du "pollueur payeur" a été renforcé (les producteurs seront responsables des coûts de gestion des déchets associés à leurs produits)
  • Mise en place d'objectifs de ramassage des bouteilles en plastique (et donc déploiement d’industries adaptées et de solutions logistiques cohérentes)
  • Utilisation de matériaux recyclés dans la production de bouteilles en plastique
  • Introduction de marquages pour sensibiliser les consommateurs à l'impact environnemental négatif de certains produits. La sensibilisation est donc accentuée
  • Meilleure gestion des engins de pêche pour réduire les déchets marins

En France

En France, les initiatives sont similaires à ce que nous venons d’évoquer.

Depuis peu, une prise de position forte a également été annoncée : la France s’oppose à l’exploitation minière des fonds marins. Un acte fort qui a été applaudi par les associations. En revanche, c’est un élément à surveiller de près, parce que de fortes pressions sont exercées par l’ensemble des industries qui pourraient bénéficier de ces activités.

En règle générale, de nombreuses choses bougent mais on reste loin de ce qu’il faudrait réellement mettre en place pour arriver à une solution au niveau des enjeux auxquels on fait face. C’est donc un sujet qui, on l’espère, sera plus largement mis sur le devant de la scène.

Chez helios, on se mobilise contre la pollution de l’eau

Nous avons déjà financé deux projets permettant de lutter contre la pollution des océans :

Le projet Montpellier assainissement permet de retraiter les eaux usées avant que celles-ci ne soient réutilisées ou relâchées. Cela permet donc d’éviter de contaminer l’eau des rivières, des mers et des océans.

Le projet Carbios permet de recycler du PET à l’infini. Le PET est un composant plastique fortement présent dans les océans. En le recyclant en amont, cela permet de réutiliser la matière et d’éviter qu’elle ne termine dans le 7e continent.

Ainsi, ouvrir un compte chez helios, c’est agir concrètement pour la Planète !

Sources :
Courrier International: "La Terre compte un cinquième océan, selon la National Geographic Society"
National Geographic: "National Geographic identifie un cinquième océan terrestre"
Mr Mondialisation: "Seaspiracy : le docu immanquable sur les ravages de la pêche industrielle"
National Geographic: "Élévation du niveau de la mer : les chiffres clefs"
Le Monde: "Océans : dix chiffres pour résumer les enjeux et les risques"
National Geographic: "Le 7e continent pourrait-il être amené à disparaître ?"
National Geographic: "Une baleine enceinte a été retrouvée morte l'estomac rempli de plastique"
Bon Pote: "Le deep sea mining : comment l’exploitation minière des fonds marins menace notre avenir"
Parlement Européen: "Pollution marine : données, conséquences et nouvelles règles européennes"

Convaincu ? Rejoignez-nous en 8 minutes

  • Inscription en 8 minutes

    Ouvrez votre compte directement dans notre app mobile

  • Confirmez votre identité

    Photographiez votre passeport ou carte d'identité européens en cours de validité

  • Votre compte est validé

    Votre pouvez utiliser votre RIB et votre carte virtuelle immédiatement

  • Vous recevez votre carte gratuitement

    Chez vous en 5 jours ouvrés